⎡  partir | rester  ⎦  

l’équipe de À l’AVENTURE !

frise-etoile

 

Pour " A l’aventure ! ", l’équipage de la Grosse Situation est constitué de 8 personnes.
Alice Fahrenkrug, Bénédicte Chevallereau et Cécile Delhommeau, sont exploratrices sensibles, chacune avec un point de vue singulier. Avec " Voyage extra-ordinaire " comme point de départ, elles propagent l’esprit d’aventure et fricotent avec les " pourquoi pas " et les " et si l’on ". Elles accompagnent les unités de recherche qui sillonnent le quartier. Elles lancent les debriefing chaque jour et écrivent les nouvelles du camp. Elles renomment chaque habitat nomade arrivé et consignent les différentes histoires qui font de la friche un camp 5 étoiles. Elles portent le pari de cette histoire-là.
Avec elles, Clovis Chatelain est l’homme de la situation. Homme de terrain rencontré en chemin, il est bricoleur, il est même régisseur MacGyver. Il monte des abris de fortune, fait des chemins avec trois fois rien, amène l’eau et l’électricité sans demander son reste, et a un sens pratique inouï. Avec lui, il y a toujours des solutions aux problèmes.
Lucie Chabaudie est réceptionniste. Elle est l’oreille vive et attentionnée qui recueille les récits, les anecdotes, les instantanés. Elle est standardiste au point central et archiviste à ses heures. Elle reçoit, écoute et attribue des habitats nomades. C’est dans sa tente qu’il fait chaud et qu’il y a toujours quelqu’un à qui parler. Marie-Leïla Sekri est venue l’assister dans ses missions.
Laurent Labat est graphiste inspiré. Il travaille en réseau : réseaux de traits griffonnés, réseaux de gens, réseaux d’informations... Il créé des liens. Très attentif au vécu, il sait traduire la moindre chose en langage informatique. Il invente, s’amuse, place des vignettes, des onglets, des clics et des logos. Cartographe à ses heures, il fait des plans en tous genres.  
Camille Florent est paysagiste constructeur. Il a le compas dans l’oeil sensible. Il voit les courbes, les courants d’air, les massifs, les espaces à investir. Le jardin est son domaine de prédilection. Il est dresseur de dôme. Scénographe, il compose des installations éphémères à partir de mobiliers et abris nomades. Mêlant le végétal à ses rêves de construction, il nous en fait bien profiter.
Anthony Pouliquen est éducateur populaire. Grand animateur de débat sous la forme radiophonique, il sait faire parler ceux qui pensent ne pas avoir grand chose à dire. Il est aussi cueilleur de paroles. 

equipage-gs