ÊTRE AU PRINTEMPS ET AU PRÉSENT, SE SOUTENIR

Bonjour à toutes et à tous,


nous voulions vous adresser un petit message où que vous soyiez pour vous envoyer force et courage. Cette situation inédite que nous vivons à la fois chacun·e et ensemble rend palpable plus que jamais les inégalités. Nous pensons fort à toutes celles et ceux qui sont sur le front, et à toutes celles et ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir rester à l’abri dans un endroit agréable.
L’épicerie-radio mobile est donc restée confinée cette fin mars, mais nous vous proposons d’écouter en ligne les voix des apprenti·es agriculteurs et agricultrices et de leur “patrons/patronnes” qui auraient dû être à l’honneur sur les marchés de plein air en Haute-Garonne et en Ariège cette dernière semaine.
La poésie reste suspendue…

Prenez soin de vous, à bientôt
La Grosse Situation

 

Les pastilles sonores de L’ÉPICERIE-RADIO-MOBILE du Champ des Apprenti.es à écouter "en ligne"

Le jeu, c’était : 
“Prenez-place sur le banc-cornadis, choisissez dans le menu une pastille sonore, et mangez un yaourt fabriqué à la ferme du CFA le temps de l’écoute.”
Ça peut facilement se faire ailleurs finalement…
Pour écouter les pastilles sonores « en ligne » en mangeant ou pas un yaourt, cliquez ci-dessous!

Partenaires : « Pronomade(s) en Haute-Garonne, Centre national des arts de la rue et de l’espace public », DRAC Occitanie, DRAAF Occitanie et Centre de Formation d’Apprentis Agricoles Piémont-Pyrénées

 

LES ÉPLUCHÉS VIFS
Et puis tant qu’à faire, si vous avez encore de la place après le yaourt, vous pouvez préparer une soupe en écoutant Les épluchés vifs,  petite série de bouchées sonores réalisée par la Grosse Situation l’été dernier à Clermont-Ferrand pour "les Rendez-vous secrets" (Effervescences).

Pour écouter les épluchés vifs… c’est par là directos:)
https://soundcloud.com/user-705564270/sets/les-epluches-vifs

Les passant.es du marché St Pierre étaient invité.es à s'arrêter le temps d'éplucher un légume de leur panier pour écouter les rencontres avec une dizaine de personnes qui nous ont parlé de leurs liens à la nourriture. La soupe réalisée par les cuisiniers et cuisinières qui se sont relayé.es 12 heures durant a été partagée devant le marché à la tombée de la nuit.