Bonjour à toutes et à tous,

Le printemps s’annonce sur tous les fronts, tandis que les fleurs jaunes peuplent les sous bois et les samedis.
Ça y est, « la Taupe », le fanzine remonté du sous-sol, est disponible dans de nombreux points de distribution dans le Cubzagais ainsi que sur le site de la Grosse Situation. Nous avons rencontré des esgourdes en classe de CM2 pour la lecture de l’épisode 1 et de l’épisode 2 de « Mystères à Saint André sur Zac » - lectures à la frontale et sous terre, chut! - ainsi que des esgourdes adultes dans l’antre du PUB le Galway. L’histoire se partage et c’est réjouissant! Notre club des 5 underground prend le pouls des choses enfouies depuis longtemps: quand ce qui est caché délibérément remonte à la surface, qu’est-ce qui se passe? Laissez-vous happer: l’épisode 3 va vous retourner en profondeur!

Et pendant que Claire, Laura, Malik, Eddy et la taupe explorent et découvrent ce qui se cache sous leurs pieds, Alice, Béné, Léa, Lucie et Cécile (un autre club des 5 dans un autre genre) se déploient de France Profonde en Voyage Extra-Ordinaire, de Bibliothèque Humaine en Témoin, de Creuse en Bretagne…

Et puis et puis et puis, nous poursuivons le projet le champ des apprenti-es avec le CFA agricole de Saint-Gaudens en lien avec France Profonde. Nous avons rencontré les binômes composés d’apprenti-es et de maîtres d’apprentissage, à qui nous demandons de dessiner leur corps de ferme. Façon de parler d’eux. Nouvelle plongée dans les réalités du milieu agricole qu’on essore de plus en plus, et dont les protagonistes parfois ne perçoivent plus le sens de leur métier… En ce printemps, la colère est manifeste!

Au plaisir de vous retrouver!
Toute l’équipe de la Grosse Situation